En Afrique, traditionnellement, les villageois se réunissent pour prendre des décisions concernant la communauté et pour régler des différents. Ce système parallèle perdure encore. Les gens de la brousse ne déposent pas des plaintes dans les tribunaux des grandes villes mais c'est l'arbre à palabres qui leur permet de gérer les conflits dans le respect de la tradition. C'est une institution démocratique de la société africaine traditionnelle.

Le chercheur éthiopien Béseat Kiflé Sélassié estime que " les institutions dites modernes en Afrique, c'est comme le maquillage sur le visage d'une vieille dame : elles n'embellissent que la surface des choses. Elles sont comme les ravalements d'immeubles si un travail de rénovation intérieure n'est pas accompli pour moderniser l'ensemble".

En Afrique, comme le dit Hampaté Bâ, un savant malien, "des mondes, des mentalités et des temps différents se superposent", la Palabre représentant une forme de pouvoir parallèle (source Unesco)

                                          °°°°°°°°°°°°

Mon arbre à palabres a été réalisé en papier mâché, je vous montre pas à pas comment j'ai fait.

D'abord, réunir des bidules et des trucs et les rassembler pour former une tête bizarre :

                        Arbre1

                          Non, je plaisante, ça n'a aucun intérêt !!

Bon, je passe aux choses sérieuses, il faut former la structure d'un arbre, un baobab, avec un gros tronc en rouleau de scotch gros travaux (récup, récup) et des branches en fil de fer. On scotche le fil de fer pour faire les branches et on les tord pour lui donner la forme souhaitée. On rajoute des morceaux pour faire des branches accrochées les unes aux autres.

               Arbre2

                                  Arbre3

Ensuite commence l'opération papier mâché, ou encollé plutôt, je trempe des bandes de papier journal dans la colle à papier peint et j'enroule autour de la structure.

            Arbre4

À ce stade-là il faut encore beaucoup d'imagination pour considérer que ça va faire un arbre à palabres... Il faut aussi plusieurs couches de papier encollées, et du soleil pour faire sécher le tout...

                      Arbre

Vient ensuite le moment de la mise en couleurs, peinture, ou papier collés, on peut faire ce que l'on veut. J'ai choisi de le recouvrir avec un papier brun à fibres apparentes :

            

          Arbre5

                         Après séchage, le papier s'éclaircit :

                    Arbre6

Il restera de cette couleur, unie et sobre, parce qu'il est destiné à accueillir des bijoux colorés...

           Arbre_007

  ... et à recueillir des témoignages lors des palabres des petits êtres du jardin...

PS : je serai absente quelques jours, je vous laisse le soin d'arroser les plantes vertes et de veiller au bien-être des petits êtres du jardin, particulièrement les elfes des Glaces qui supportent mal la chaleur... en espérant que les trolls farceurs n'en profitent pas au niveau commentaires ... (Si vous n'avez pas envie de venir pour rien ou pour errer dans les archives, vous pouvez vous inscrire à la newsletter et vous serez avertis de ma reprise d'activité par mail... à bientôt !!)