Mercredi-bricolage des jours gris...

Au Guatemala, les enfants fabriquent de toutes petites poupées avec du carton, de la laine, des bouts de tissu, de ficelle...

Le soir, avant de s'endormir, les enfants racontent à leur poupée de chagrin ce qui les tracasse, leurs petits problèmes, leurs gros soucis ou leurs préoccupations ponctuelles... Ils placent ensuite leur petite poupée sous leur oreiller et le lendemain le souci s'est envolé...

       Il faut :

     - des bouts de laine ou de coton de différentes couleurs...

     - des feutres

     - du carton

     - du scotch

       C'est parti :

- Couper un morceau de carton de 5 cm sur 5 cm, le plier en 3 et couper un morceau de 1cm sur 5 cm, le plier en 2. Les fixer avec du scotch pour figurer les bras de la poupée.

- Colorier le visage. Si on veut une poupée garçon, il faut couper le bas de la poupée pour pouvoir enrouler le fil en "pantalon".

                     PoupeesChagrin1

                     PoupeesChagrin2

 

- Enrouler le fil de couleur autour des bras et du corps en croisant le fil. Terminer par les jambes. Finir avec des noeuds à ras ou un point de colle pour éviter qu'ils ne se déroulent...

                     PoupeesChagrin3

                     PoupeesChagrin4

                     PoupeesChagrin5

Voilà nos petites poupées de chagrin terminées !! Espérons qu'elles enlèvent tous les petits soucis et les grands tracas des enfants qui en feront le voeu...

                     PoupeesChagrin7

            (source : Créations du Monde de Delphine Glachant, éd. Casterman)